300 000 KILOMÈTRES/SECONDE

J’ai travaillé sur ce film en tant que cleaner. C’est-à-dire que je devais enlever certains éléments ou alors les corriger.

Il s’agit d’un court métrage d’aventure qui mélange film noir et science-fiction sur fond de voyage dans le temps. C’est un film ambitieux, très esthétique, inspiré des classiques du cinéma des années 50 (français et américains).
Le court métrage constitue le pilote d’un long métrage du même nom, actuellement en recherche de production.

SYNOPSIS
Paris, 1956. Lucien LACROIX, inventeur, a repris les recherches de son défunt père et a créé une montre permettant de voyager dans le temps. Décidant de partir pour Genève afin de faire breveter son invention, il est suivi par deux mystérieux individus…

Réalisé par Stéphane RÉTHORÉ.
Écrit par Sylvain BLANCHOT et Stéphane RÉTHORÉ.

AVANT/APRÈS
Voici les AVANT/APRÈS de plans sur lesquels j’ai travaillé. N’hésitez pas à cliquer sur les flèches pour voir les différences.

Sur la première image, l’action se déroulant dans les années cinquante, il fallait enlever les éléments du décors étant anachroniques.
Sur le deuxième plan, il fallait agrandir l’ombre d’un des personnages pour qu’il paraissent plus menaçant. Il fallait aussi patiner l’affiche.
Enfin dernière image. Il y a un personnage en bas à gauche. À ce moment du film, il n’est pas censé être là.


Pour ceux qui veulent voir le film, ça se passe ici.

Share on FacebookPin on PinterestTweet about this on TwitterGoogle+share on TumblrShare on LinkedInShare on Reddit